6.10.07

Une prière Amérindienne de consolation


À ceux que j'aime et qui m'aiment.

Laissez-moi. J'ai tellement de choses à faire
et à voir, ne pleurez pas en pensant à moi.
Soyez reconnaissants pour les belles années où je vous ai donné mon amitié et mon amour.

Vous devinerez à peine le bonheur que vous m'avez apporté. Je vous remercie de l'amour que chacun m'avez démontré, maintenant il est temps pour moi de voyager seul.

Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine. La confiance vous apportera, réconfort et consolation. Nous serons séparés pour quelques temps. Laissez les souvenirs apaiser votre douleur,

Je ne suis pas loin . . . Si vous en avez besoin ,
appellez-moi et je viendrai, même si vous
ne pouvez me voir ou me toucher, je serais là...

Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez
clairement la douceur de l'amour que j'apporterai.
Et quand il sera temps pour vous de partir,
je serai là pour vous accueillir.

Absent de mon corps, uni à l'univers...

N'allez pas sur mes cendres pour pleurer,
je ne suis pas là, je ne dors pas,

je suis les milles vents qui soufflent,
je suis le clapotis des flots sous les caresses chaudes du soleil couchant,
je suis le scintillement des gouttes de rosée,
je suis la lumière que traverse les champs de cannes,

Je suis le papillon déployant ses ailes chatoyantes,
je suis la pluie chaude qui caresse votre visage,
je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin ,
je suis l'étoile qui brille la nuit aux abords de la lune.

N'allez pas sur mes cendres pour pleurer ,
je ne suis pas là, je ne suis pas mort...JE SUIS....enfin..

5 commentaires:

Anonyme a dit…

merci pour ce texte je pense que je vais le garder si cela ne te gêne pas....
cabou

liane a dit…

C'est avant tout pour toutes celles qui, comme moi, sont dans la douleur du deuil que je l' ai mis en ligne Cabou. Tu peux le garder sans aucun problème.

Siméone a dit…

Tout simplement, je vous dis merci pour cette prière.

Patricia a dit…

Magnifique texte qui va droit au coeur. Moi aussi je vais le garder. Merci infiniment de l'avoir mis à la portée de tous.

Myricoud a dit…

Magnifique, espoir,la douleur est plus douce, Merci Liane, je peux te l'empreinter pour les vagues qui me submerge...